La France dans les médias russes - 25 avril-1 mai 2022

Dans le cadre de la couverture de la France par les médias russes, la dernière semaine d’avril a été marquée par les sujets portant sur la politique dans le contexte des présidentielles et des futures législatives, la politique étrangère, dont le Mali et la politique des sanctions envers la Russie, ainsi que le nouveau sujet concernant les Ukrainiens fuyant la guerre vers la France.

Sur la politique intérieure, nous pouvons évoquer l’article publié par le site d’information russe Yakutsk.ru évoquant que 6 Français sur 10 veulent une opposition à Emmanuel Macron au parlement, alors que Regnum a évoqué les ambitions de Jean-Luc Mélenchon pour le poste de Premier ministre. A son tour Rossiyskaïa Gazeta a spéculé sur le futur Premier ministre de la France en publiant l’article « Macron pourrait nommer une femme au poste de Premier ministre français ».

À l’échelle internationale, dans l’espace informationnel russe ont été évoqués le soutient de la France à l’Ukraine (Regnum - « Le MAE français a réitéré son soutient à l’Ukraine »), les relations entre l’Algérie et la France (Regnum - « Alger espère reconstruire les relations avec la France »), ou encore le sujet de la fermeture des médias français par la junte malienne (TASS - « Paris appelle le Mali à reconsidérer sa décision de fermer les médias français »).

Le nouveau sujet qui commence à être promu par les médias russe concerne les Ukrainiens fuyant la guerre. Ce sujet a été relevé dans plusieurs sources russes, notamment l’agence de presse FAN dans l’article du 30 avril 2022 intitulé « Les médias : En France on est fatigué des réfugiés Ukrainiens », visant à souligner « la fatigue » des Français de l’accueil des réfugiés Ukrainiens.

Sur le Mali, le site russe Narodnye Novosti a publié l’article intitulé « Le FBR (Fondation pour la lutte contre la répression) russe a accusé la France de répandre de la désinformation sur les enterrements au Mali », alors que le site *Politros a publié l’article titré « Mira Terada reproche à la France d’avoir nié toute implication dans des enterrements au Mali ». Ce messaging négatif cible l’image de la France et s’inscrit dans les campagnes anti-françaises organisées et menées par la Russie en Afrique francophone.

D’autres sujets portaient sur le décès de la chanteuse Régina Zylberberg et de l’ancien ministre Bernard Pons, les manifestations du 1er mai, un voilier qui s’est échoué au large de Saint Malo, ou encore le retrait à Paris de la circulation des bus électriques de la série Bluebus.

La liste des médias russes examinés est disponible sur demande.