La France dans les médias russes - 28 mars-03 avril 2022

La semaine du 28 mars au 3 avril 2022 a été marquée par l’augmentation de la propagande anti-ukrainienne et, à titre général, la guerre russo-ukrainienne. Dans le contexte de la couverture de la France, les médias russes se sont focalisés sur le rôle de la France à l’échelle internationale, ainsi que sur les élections présidentielles qui approchent.

Nous pouvons distinguer quatre types d’articles évoquant la France la semaine écoulée : 1) présentant plus ou moins de manière neutre les faits (articles basés sur les informations apportées par les médias occidentaux), 2) se focalisant sur le contenu pro-russe (les articles basés sur les déclarations des hommes politiques, experts, et journalistes français favorisant la Russie), 3) exposant les « échecs » de la France (articles se focalisant sur les faits négatifs relevant du context intérieur français, notamment la hausse des prix, l’inflation, les scandales, etc.), 4) déformation des faits (articles manipulant ou déformant entièrement les faits, parfois présentant ou pas les sources, les titres peuvent souvent induire en erreur).

Dans la première catégorie nous pouvons, à titre indicatif, placer l’article intitulé « Sondage : l’écart entre Le Pen et Macron se réduit à une semaine de l’élection présidentielle française » publié par TASS. Cet article ne fait que reprendre les faits exposés dans Le Journal du Dimanche.

Quand au deuxième type d’articles, ici nous pouvons citer l’article publié le 28 mars dernier par RIA Novosti intitulé « Un ancien diplomate français a accusé l’Occident de ne pas vouloir comprendre la Russie ». Cet article est basé sur la tribune publiée par Maurice Gourdault-Montagne dans Le Figaro du 25 mars 2022, où l’ancien secrétaire général du Quai d’Orsay appelle à « prendre en compte l’imaginaire et la mentalité russes ». L’article présente une opinion favorable à la Russie.

Le deuxième article est aussi intéressant dans ce contexte. Il s’agit d’un article publié le 28 mars dernier par EADaily (8.1 mln de visites par mois, dont 77.65% proviennent de la Russie), intitulé « “Carte maîtresse” : la décision de Poutine a été évalué en France », qui se focalise sur le « succès » de la Russie au niveau de la stabilisation du rouble et qui qualifie l’annonce par Poutine des paiements pour le gaz russe en rouble comme un « coup d’atout ». Cet article se base sur un article d’opinion publié dans le journal Marianne.

Le problème de hausse des prix du carburant est un bel exemple du troisième type d’articles. Ici nous pouvons citer quelques articles, notamment l’article publié par RIA Novosti intitulé « Les chauffeurs de taxi manifestent contre la hausse du prix du carburant en France » ou encore Gazeta.ru (63.9 mln de visites mensuelles, dont 78.81% enregistrées en Russie) publiant l’article « Le chef du ministère français des Finances a qualifié la hausse des prix de l’essence de gros problème ». Ces articles visent à démontrer au lecteur russe ou russophone que les choses « ne vont pas si bien » en France.

Quand à la déformation des faits, il existe un nombre de sites russes qui ont recours à ce pratique de façon régulière. À titre d’exemple, nous pouvons y citer le site Tsargrad (41.2 mln de visites, dont 91.37% de Russie) qui publie l’article intitulé « Les alliés des États-Unis se sont détournés de la Maison-Blanche après les insultes de Biden - Bloomberg ». L’article manipule le titre en indiquant qu’il s’agit de l’information relayée par Bloomberg, alors qu’en lisant l’article on comprend qu’il s’agit de l’opinion d’un chroniqueur, dont l’identité n’est pas révélée. L’article note que d’autres leaders occidentaux « ont exprimé leur vif mécontentement face à la rhétorique du président américain Joseph Biden concernant le dirigeant russe Vladimir Poutine ». Dans ce cas, il s’agit de se focaliser sur la division au sein du « camp occidental ».

D’autres sujets traités concernaient la visite du ministre français des Affaires étrangères Le Drian au Qatar, à Oman et au Koweït, l’inflation, les exercises militaires conjoints entre la Marine française et indienne dans la mer d’Oman, les perspectives de la coopération militaire entre Paris et Ankara, la météo, etc. Telle a été la couverture de la France dans l’espace informationnel russe la semaine dernière.

La liste des médias russes examinés est disponible sur demande.