La France dans les médias russes - 18-24 avril 2022

Le deuxième tour des présidentielles a dominé la couverture de la France par les médias russes la semaine dernière. Les autres sujets traités relevaient de l’agenda international, dont le Mali.

Même si cela n’est pas nouveau que les médias russes affichent un soutien à Marine Le Pen, la possible victoire d’Emmanuel Macron n’a pas été présentée comme un élément « désastreux » pour la Russie.

Au cours de la semaine dernière, les messages favorisant la Russie ont été relayés dans l’espace informationnel russophone, notamment l’article publié par Gazeta SPb « Le Pen : on ne peut pas laisser la Russie se rapprocher de la Chine » ou encore un autre publié par l’agence de presse FAN « Marine Le Pen : l’embargo énergétique [introduit par] l’UE n’affectera pas la Russie ».

D’autres articles se sont focalisés à démontrer « l’absence de soutient » de la part de la France à l’Ukraine, notamment un article publié par Lenta.Ru intitulé « Le ministère français des Affaires étrangères a refusé de qualifier les événements en Ukraine de génocide ». Ou encore expliquer le soutient à l’Ukraine, notamment l’envoi de canons automoteurs CAESAR, dans une logique purement électorale — ici il s’agit d’un article d’opinion publié par Vzglyad intitulé « Un expert explique la décision de Macron de fournir des obusiers à l’Ukraine ».

Dans le cadre des élections, les médias russes ont mentionné Jean-Luc Mélenchon dans le cadre de ses ambitions politiques, notamment dans un article publié par Krasnaïa Vesna intitulé « Mélenchon a demandé qu’il soit élu Premier ministre de la France » ou encore que Marine Le Pen a reconnu sa défaite électorale — un article de Ria Novosti intitulé « Le Pen reconnaît sa défaite à l’élection présidentielle française ».

On peut également noter que le messaging s’est focalisé sur le négatif par rapport à Emmanuel Macron. Nous pouvons citer un article publié par Krasnaïa Vesna intitulé « Le philosophe français Michel Onfray s’est prononcé contre Macron » ou encore que « Les Outre-mer français ont voté Marine Le Pen », publié par Ria Novosti.

Le sujet de l’Afrique, notamment le Mali, a également figuré dans le traitement informationnel de la France par les médias russes. Le 22 avril 2022 l’agence russe TASS a publié un article intitulé « Le ministère russe des Affaires étrangères espère que la France contribuera effectivement à l’enquête sur les meurtres au Mali », soulignant le soutient de Moscou à Bamako et utilisant le ton hostile envers Paris.

D’autres sujets ont évoqué les tableaux de la collection Morozov ou encore la décision de Danone de cesser les importations en Russie des produits Evian et Alpro.

La liste des médias russes examinés est disponible sur demande.